Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2008 5 18 /07 /juillet /2008 17:11
Nous avons profité, grossesse de Caro oblige, de notre dernier week-end,  pour aller rendre une petite visite à Pascal et Jocelyne à la " ferme de la Grolle " à Mazan l'Abbaye. Nous y étions déjà allés l'année dernière et comme le courant était bien passé entre nous ( faut faire fort pour le contraire), nous y avons fait un petit saut.
Epicuriens, épicuriennes, si vous voulez savoir ce qu'est l'accueil et la gastronomie à la française, allez y faire un tour!!! Ceux qui connaîssent ne me contrediront  pas! Sérieux s'abstenir ,culs sérrés aussi! Pas de chichis, on boit, on bouffe, on pêche( voire plus, mais vaut mieux être accompagné, à Mazan, ça courre pas les rues les gonzesses, mais bon...).
Petite présentation de la famille... Le père, la mère...

























La fille...



Et l'fils....






















Et pis aller pour finir, l'père et la fille ( juste pour les regards perçants...)


























Nous avons passé notre première nuit dans l'hôtel de Mazan car c'était complet chez Pascal , après un petit coup du soir sur le Tauron où nous avons pu faire quelques riquettes en sèche malgré le temps quasi hivernal.
Le lendemain matin, 7°C au réveil et un vent à décorner les cocus. Nous en profitons, avec Caro, pour aller faire un petit tour aux champs ( il paraît qu'il y en a dans cette région!!?)...



















































Avant de se faire crever les pneus, on rentre à l'Auberge pour prendre possession de notre chambrette et direction les sources de la Loire au Mont Gerbier. Pas pris de tofs là-bas, trop de monde, on redescend et on casse-croûte au bord de ce ruisseau qui va devenir le plus long fleuve de France.



















































On commence à voir quelques riquettes, m'en vais essayer en NAV...
























Et paf, elle se retourne ( c'est vrai faut avoir de bons yeux), la première en NAV de l'année!


























Une belle petite Atlantique parce que c'est vrai, dans le coin, on se demande où on est des fois...


























Retour vers 16h30 à l'Auberge car Pascal m'avait dit qu'il serait libre pour aller faire un petit tour à la pêche. Je lui parle des truites en poste que j'ai vu cet aprèm et nous décidons d'y aller.On attaque en sèche, toujours un vent trés soutenu, pêche d'indien derrière les cailloux, on se partage les coups...



















































Tout se passe bien, il faut vraiment se planquer, on en sort une petite dizaine chacun...

























Jusqu'à l'arrivée d'une troupe de hollandais croisés avec des kangourous qui sautent de cailloux en cailloux en venant dans notre direction, alors ça mord? C'est Quoi? On peut les voir? Ben non, on les relâche! Pourquoiiiii??? Enfin bref, ils nous les ont calées pour un moment.
Retour à la Grolle pour un repas pantagruélique, bien arrosé et une bonne nuit pour se retaper.
Mardi, il fait un peu plus chaud le matin, enfin c'est un peu normal car je me lève vers 10h30. Pascal a des clients cet aprèm, je lui file un coup de main ( j'ai oublié de dire qu'il est moniteur-guide de pêche en plus d'être agriculteur, hôtelier,..) en enmenant deux gamines pêcher les vairons, qui se sont éclatées comme des folles.
A 18h30, une fois les clients partis, nous partons pour les gorges de la Loire avec un invité de dernière minute Stéphane que les chmoufrs connaîssent sous le nom de Steph84.























Nous attaquons les gorges à 19h mais faut être rentré pour 20h30 maxi car on va se faire engueuler par les filles.

















































Des éclosions à profusion, mouche de mai, pléco,...    De l'activité, des poissons pour tout le monde, j'ai pas pris de tof des poissons car on avait pas beaucoup de temps.

























Le temps de remonter et de ramener Steph84, il était 21h30 et ben on s'est pas fait engueuler. Une heure de retard ça me change du 1/4 d'heure savoyard, ils savent vivre en Ardèche. Voilà le petit week-end touche à sa fin, derniere nuit, dernièr repas en compagnie d'un français vivant en Australie et de sa compagne australienne ( va s'en rappeler, la poken, vu la cuite que je lui ai mis, salaud d' Fred!!)
Mercredi, retour en Savoie avec le coffre rempli de cochonaille et de quelques petits fromages. Merci à nos hôtes, Jocelyne , Pascal and Co et aux ardèchois et choises. A + Fred.

Partager cet article

Repost 0
Published by FREDSTEPH
commenter cet article

commentaires

Richard 25/10/2016 16:13

Et depuis.... Pascal toujours en short,

Nicolas 18/07/2008 19:45

Heureux de revoir la trombine de Stéfan à la pêche, ça me fait bien plaisir :-)

Merci pour ce compte rendu.